L’utilisation de contenu interactif est une des tendances qui vont façonner le paysage médiatique dans les années à venir. Quelles sont les autres ?

Chez Qualifio, nous avons une riche histoire de collaboration avec les principaux groupes médias européens. Vocento, Funke, RTL et Unidad Editorial ne sont que quelques-uns des groupes qui utilisent l’interactivité et l’engagement pour alimenter leurs stratégies de collecte de données avec Qualifio.

Comme beaucoup d’autres industries qui ont leur peau dans le jeu du marketing numérique, le secteur des médias et de l’édition numérique a connu des changements importants au cours des dernières années, et il y en a encore de nombreux autres à venir !

Nous allons examiner les quatre principales tendances qui vont avoir un impact sur l’industrie dans les prochains mois.

Ne manquez pas de lire notre ebook sur les médias si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont le secteur va évoluer.

media ebook

#1 Quelles alternatives aux données tiers ? 🍪

Alors que Google a récemment annoncé que la fin des cookies tiers serait repoussée à la seconde moitié de 2024, le monde sans cookies est toujours un sujet préoccupant pour beaucoup. Le LIONS de Cannes a récemment souligné qu’il s’agissait de l’un des principaux points à retenir de son événement 2022.

Il s’agit donc de la question à un million de dollars que tout le monde se pose en ce moment ! Les cookies tiers appartiendront au passé à partir de la fin de l’année 2024, la majorité des navigateurs et des plates-formes ne les prenant plus en charge. Et parmi toutes les solutions possibles, la collecte de données first- et zero-party grâce au marketing interactif semble être l’une des voies les plus fiables, efficaces et conformes. 

Combiner le marketing interactif avec une stratégie de collecte de données va devenir une nécessité pour les éditeurs et les groupes de médias dans leur quête des données first- et zero-party. La collecte de ces données précieuses auprès de leurs lecteurs leur permettra non seulement de baser leur stratégie marketing et de contenu dessus, mais les groupes médias pourront également exploiter les données démographiques recueillies pour s’engager auprès de leur public et leur offrir une expérience de marque améliorée et personnalisée.

Une autre tendance qui semble se dessiner dans la quête de données first- et zero-party de haute qualité et exploitables est celle des éditeurs rivaux qui s’associent et mettent en commun leurs ressources pour combiner leurs données et offrir des solutions publicitaires basées sur ces données.

automotive industry

L’exemple le plus récent est celui des principaux éditeurs automobiles du Royaume-Uni, Autovia et Haymarket Automotive. Cette initiative souligne la nécessité pour les éditeurs de mettre leurs différences de côté afin de profiter des opportunités de revenus venant des géants de la technologie.

Les marques B2C font pareil : Marriott Hotels et Yahoo ont récemment conclu un accord similaire. 

#2 Les buzzwords : contenu interactif, engagement et fidélité 👑

En raison de la pandémie, l’année 2020 a été marquée par une explosion du nombre d’abonnements, des niveaux d’engagement et du trafic pour les éditeurs numériques du monde entier. Les éditeurs vont donc explorer de nouvelles stratégies et techniques dans les années à venir afin de fidéliser leur public et atteindre à nouveau les sommets vertigineux de 2020.

Ces efforts vont s’articuler principalement autour de 3 tendances :

  • 💪 créer un sentiment de communauté
  • 🎮 Le contenu interactif
  • 🗣️ mieux comprendre ce qui compte pour les lecteurs

Le secteur va évoluer de manière significative dans les années à venir, à mesure que les groupes de médias et les éditeurs s’adaptent aux préférences de leurs utilisateurs, ainsi qu’à leurs modes et comportements de consommation. Ils devront adopter une approche plus centrée sur le lecteur, en plaçant les besoins de leurs audiences au centre de leurs activités.

Il est de plus en plus évident que les lecteurs veulent un contenu et des expériences plus personnalisés. En évoluant avec leur temps et en adoptant de nouvelles pratiques et stratégies, les groupes médias pourront s’adapter et prospérer.

Des médias traditionnels comme le New York Times et le Washington Post ont déjà expérimenté une personnalisation accrue de leurs pages d’accueil afin d’adapter leur contenu aux intérêts de leurs lecteurs, dans le but de les inciter à s’engager davantage avec leur contenu.

Avec la diversification des médias et le nombre croissant de sources d’information disponibles, les lecteurs recherchent les sources d’information les plus fiables, sur lesquelles ils peuvent compter. Par conséquent, si un groupe de médias s’efforce d’établir une relation solide avec son public, fondée sur la confiance et la cohérence, cela contribuera grandement à convaincre ses lecteurs qu’ils sont au bon endroit.

contenu interactif

Cela signifie que les éditeurs devront investir dans l’engagement, leur connaissance et la fidélisation de leur lectorat, en améliorant et en consolidant leur présence sur les réseaux sociaux et leur image de marque, par exemple, ou encore en utilisant du marketing interactif. Mais aussi en s’assurant que leur public est fidélisé à long terme et qu’il reviendra vers eux.

La Gen Z est le nouveau public cible

L’attrait pour les publics plus jeunes entre également en jeu ici, car ils ont des attentes et des habitudes de consommation différentes, et une relation différente avec les technologies numériques.

Selon Reuters, 57 % des membres de la génération Z s’informent sur les réseaux sociaux. L’interactivité et le partage de contenu sur différents canaux doivent donc être une priorité, tout comme l’utilisation de formats courts et visuels.

washington post

Le Washington Post en est un exemple : le journal a récemment lancé son initiative “Next Generation” pour tenter d’atteindre un public plus jeune et d’acquérir un public plus diversifié.

#3 Quelle est la valeur de vos données personnelles ? 💰

Intrinsèquement liés avec le monde sans cookies, les concepts de protection des données et de confidentialité sont présents à l’esprit de tous les consommateurs et façonnent la stratégie marketing des groupes médias. Comme Apple l’a brillamment illustré dans sa récente vidéo sur la confidentialité de l’iPhone, nos données deviennent une marchandise de plus en plus chère.

value exchange

Comme le disait récemment un chef d’entreprise :

dans un monde où les données tiers disparaissent, les données first-party sont la nouvelle monnaie des médias”

Avez-vous un échange de valeur avec votre public ? Que reçoivent-ils en échange de leurs données ?

L’une des questions centrales de l’industrie des médias d’aujourd’hui est de savoir comment monétiser efficacement leur audience. Pour certains des plus grands éditeurs, le travail acharné porte manifestement ses fruits ! Ils ont réussi à optimiser leurs stratégies d’abonnement et leurs recettes publicitaires en connaissant et en faisant participer leur public, et en améliorant leurs barrières de paiement et leurs structures d’adhésion.

Le New York Times a annoncé avoir atteint la barre des 5 millions d’abonnés payants, le Financial Times compte plus d’un million d’utilisateurs payants et le Guardian, qui n’utilise pas de paywall, a annoncé qu’il avait atteint le seuil de rentabilité grâce aux contributions des lecteurs.  

#4 Les conséquences de la pandémie 😷

pandemic

La pandémie a eu des conséquences positives et négatives sur les consommateurs. Dans les deux cas, elle a donné lieu à de nombreuses possibilités de monétisation accrue et à une approche différente du marketing et des affaires.

D’une part, les gens passent plus de temps en ligne, ce qui augmente leur consommation de contenu numérique. Il est donc possible de monétiser ce contenu et d’augmenter les recettes publicitaires. Mais d’autre part, la vie réelle des gens étant plus difficile que d’habitude, ils recherchent de plus en plus en ligne un sentiment de communauté.

En s’engageant auprès de leur public, en apprenant à mieux le connaître et en créant un véritable sentiment de communauté parmi leurs lecteurs, les éditeurs peuvent tirer parti de ce sentiment et fournir à leurs lecteurs ce qu’ils recherchent.

Selon McKinsey, 2021 a été l’année de la transition, car elle a vu un rebond significatif de la confiance des consommateurs et il semble que la crise de 2020 ait provoqué une vague d’innovation, de numérisation et de croissance formidable dans le monde en ligne.

Dans les années à venir, le secteur devrait donc poursuivre cette tendance positive et innovante, avec l’interactivité et la collecte de données first- et zero-party étant des domaines clés de développement.  

Lisez notre e-book médias et apprenez en plus!

Vous n’avez pas encore lu notre e-book médias ? Ne le ratez surtout pas ! Nous vous dirons tout sur la façon dont les derniers développements technologiques du marketing numérique dont l’utilisation du contenu interactif façonnent les industries des médias et de l’édition en 2022 et au-delà. Bonne lecture!

contenu interactif