Les techniques SEO pour booster le trafic de votre site internet

Las técnicas de SEO para mejorar tu posicionamiento

Le SEO, soit “search engine optimisation” ou référencement naturel, est un ensemble de techniques visant à optimiser la visibilité d’un site internet dans les pages des résultats de recherche. L’objectif est d’améliorer le positionnement d’une page ou d’un domaine dans les résultats des moteurs de recherche sur base de mots-clés ciblés, et ainsi d’augmenter le nombre de visiteurs.

Si créer un site est relativement simple, la création d’un site internet professionnel, visible et efficace est une autre histoire. Vous devez chercher à ce que votre site soit correctement référencé. On considère que le positionnement d’un site est bon lorsqu’il est positionné et classé sur la première page de Google.

Il ne suffit donc pas de créer un site internet et de s’en débarrasser ; il faut un entretien permanent. C’est pourquoi nous allons aborder quelques points intéressants pour vous aider à booster le trafic de votre site internet.

1. Bien construire sa balise titre

La balise (<title>) est un élément extrêmement important du SEO car elle permet aux internautes de vous trouver sur internet. Sans cette balise, il est difficile de vous trouver. À vous donc d’être suffisamment efficace !

SEO - Balise titre

Comme vous pouvez le voir sur l’image, nous avons symbolisé la balise (<title>) par l’intitulé “Balise Title”. Il est très important de choisir un titre pertinent, qui sache répondre à la requête des internautes, afin d’attirer les clics. C’est une bonne chose d’apparaître dans les moteurs de recherches, mais si votre balise n’est pas assez convaincante, vous réduisez les chances que l’internaute clique dessus. Donnez-leur envie !

Les astuces pour rédiger des bonnes balises titre

  1. Mettez dans vos balises titre les mots-clés principaux de votre page ;
  2. Les balises titre doivent décrire le contenu de votre page ;
  3. Vos balises titre ne doivent pas être une liste de mots-clés ;
  4. Votre balise titre doit être différente pour chaque page.

2. Utiliser des mots-clés adaptés

Nous insistons sur le mot “adaptés” parce que c’est par là que tout commence ! Certaines rumeurs disent qu’il suffit de 300 mots pour un contenu web. Cependant, d’après une étude de Backlinko, les contenus (article, page d’accueil, landing page, etc.) apparaissant en première page de Google font en moyenne 1500 mots. Pourquoi ? La longueur et la précision de votre contenu montre aux internautes ainsi qu’à Google que vous allez apporter une réponse précise et détaillée à la question qu’ils se posent.

Une bonne utilisation de vos mots-clés se fait en deux étapes :

  1. Définir les bons mots-clés ;
  2. Les placer correctement dans votre texte.

Lire aussi : 5 étapes pour définir les mots-clés pour le référencement de son site internet >>

3. Soigner et optimiser ses images

Nombre d’articles à succès proposent des images contextualisées avec le texte ainsi que d’une qualité irréprochable. L’oeil humain aime les visuels ; ils facilitent la compréhension d’un sujet ou du texte qu’ils accompagnent.

Faites en sorte que vos images soit soignées et attirent l’œil. Pensez bien à les recadrer de manière à ce que ça montre à vos internautes votre côté très pointilleux. Mettez toutes les chances de votre côté pour apparaître dans les premières SERP (“search engine result pages”).

À savoir : les images attirent le regard et ont un impact visuel considérable pour les internautes. De plus, elles apparaissent dans le moteur de recherche comme Google Images. Beaucoup d’internautes s’orientent vers Google images pour trouver la réponse à leurs recherches.

Par ailleurs, l’optimisation des images devient un enjeu majeur pour le SEO. En effet, l’optimisation du temps de chargement devient un enjeu majeur, qu’il soit sujet de vos utilisateurs ou de Google. Lié à l’augmentation du nombre de mobinautes, le moteur de recherches prend maintenant en compte le temps de chargement de vos pages web.

Le premier critère de lenteur pour une page web est une mauvaise optimisation de la taille des images présentes. Nous pouvons même ajouter que, pour tous types de sites, mais plus particulièrement pour les sites E-commerce, le texte alternatif offre une alternative textuelle aux images (et aux autres types de contenu non textuel, d’ailleurs). Lorsque l’image n’est pas disponible, c’est lui qui sera affiché par le navigateur. D’autre part, il ajoute aux images une description qui peut être lue par les moteurs de recherche, ce qui est aussi bénéfique en termes de référencement.

Lire aussi : Top 12 des banques d’images gratuites et libres de droits >>

4. Ne pas dupliquer les contenus

Ici, nous ne parlons pas de plagiat, mais plutôt de contenu en double. C’est un point très important que vous ne devez pas prendre à la légère puisqu’il est pénalisé par Google, qui n’hésitera pas à vous déclasser s’il constate que votre contenu est dupliqué sur votre propre site ou sur d’autres sites internet. Veillez donc à ce que votre contenu soit unique, original, et jouez sur votre valeur ajoutée.

Outre cela, pensez à faire la chasse aux personnes qui pourraient copier votre contenu parce que cela pourrait également vous déclasser et vous reléguer dans des places que vous ne souhaitez pas avoir dans les résultats de recherche Google. Conséquence ? Les contenus qui sont complètement dupliqués n’ont aucune interaction et ne sont pas partagés.

5. Optimiser son maillage interne

Qu’est-ce que le maillage interne ?

Le maillage interne désigne généralement l’organisation des liens internes sur un site web.

Comment faire un bon maillage interne ?

Un élément important est de réaliser des liens internes sur des ancres optimisées. Par ailleurs, on parle souvent de la ligne de flottaison, soit la ligne en dessous de laquelle on ne peut pas voir le contenu sans scroller. Le mieux serait de mettre la majorité de vos liens internes au-dessus de cette ligne de flottaison, pour que les internautes qui ne prennent pas la peine de scroller puissent tout de même voir lesdits liens.

6. Créer des contenus faciles à partager

Donnez envie à vos internautes de partager votre contenu ! Si vous sensibilisez vos internautes et leur offrez des call to action suffisamment mis en avant et pertinents, ils auront plus de facilité à partager votre contenu autour d’eux et cela fera parler de vous.

Créez du contenu nouveau avec une certaine valeur ajoutée. Ne vous inspirez pas des autres contenus, mais apportez vraiment votre propre touche de créativité.

Ces partages sont l’objet de ce que nous appelons le “Marketing Viral”, ce marketing consiste à utiliser la viralité des réseaux sociaux pour générer du trafic.

Ce trafic “Referral” va faire comprendre à Google que vous êtes pertinents, ce dernier va donc améliorer votre SEO et par la suite le nombre de visiteurs issuent du trafic organique.

7. Faire des backlinks

Les backlinks aussi appelés “liens externes” sont des liens générés depuis un autre site ou blog vers votre domaine. Ils fonctionnent comme des votes que Google analyse et dont il comprend qu’ils jugent votre site pertinent.

Sur un système assez simple, Google utilise ces liens pour savoir quel est le site le plus pertinent pour répondre aux requêtes des internautes.

Attention, les liens générés vers chez vous ne sont pas tous de la même qualité, certains peuvent même être nocifs !

8. Les meilleurs outils de référencement naturel

1. SEMrush

SEMrush est un outil payant, mais extrêmement puissant et assez intuitif. Ce logiciel vous dit tout sur votre positionnement, vos mots-clés et la qualité de votre SEO interne.

L’outil vous sert donc à :

  • définir vos différents mots-clés ;
  • contrôler la position de vos différents mots-clés ;
  • vérifier la qualité de vos pages ;
  • veiller à vos liens cassés et la qualités de vos liens.

2. Ahrefs

Ahrefs est souvent proposé comme complément indispensable de SEMrush. Si SEMrush est spécialiste dans le tracking de mots-clés, Ahrefs lui se concentre sur le backlinking et vous offre un aperçu intéressant de vos différents backlinks et ceux de vos concurrents.

Ahrefs vous permet donc de :

  • Vérifier vos backlinks existants ;
  • Analyser vos nouveaux backlinks et ceux perdus ;
  • Faire un check de vos concurrents.

Ce logiciel, à l’instar de SEMrush, est très complet. Vous pouvez donc aller bien plus loin que ces trois aspects cités précédemment !

3. MOZ SEO

Moz offre la possibilité de donner une note à votre site internet. Sur une échellebase de 1 à 100, l’outil donne une note à votre site en fonction de certains critères comme :

  • La fréquentation
  • L’ancienneté
  • La pertinence des contenus
  • Etc.

Quelques exemples très concrets de sites avec une autorité maximum (100/100) : Google, Facebook, etc. En réalité, Moz Page Authority vient remplacer le Google PageRank qui n’est plus en activité depuis 2016.

Pour comprendre :

  • En dessous de 30, votre notoriété est faible, voire très faible ;
  • Entre 30 et 49, votre notoriété est présente et votre site ou blog est influent, même s’il vous reste à progresser ;
  • Entre 50 et 70, votre site ou blog est une référence sur internet ;
  • Avec un score supérieur à 70/100, on peut dire que vous êtes incontournable dans votre secteur, voire sur le web en général !

J’espère vous avoir donné les indications nécessaires pour mettre à jour et booster votre site en terme de SEO ! Si l’article vous plaît, n’hésitez pas à le partager 😉

 

Pour aller plus loin :

 

qualifio

Qu’est-ce que Qualifio ?

Qualifio est la plateforme de référence dans le marketing interactif et la collecte de données. Elle vous permet de créer et de publier facilement des contenus viraux (quiz, jeux-concours, enquêtes et 50+ autres formats) sur tous vos canaux.En savoir plus