Dark Data : Comment optimiser l’utilisation de vos données ?

banner_blog_dark_data

Votre base de données, vous l’aimez, n’est-ce pas ? En tant que bon marketer, vous comptez sûrement sur cette mine d’or pour booster vos résultats commerciaux et dépasser vos objectifs !

Seulement, saviez-vous qu’en moyenne, près de la moitié (48%) des données récoltées puis stockées par les entreprises ne sont ni identifiées, ni classées et se transforment donc en Dark Data ?

Selon Gartner, la Dark Data définit toutes les données que les entreprises collectent dans le cadre de leur activité commerciale quotidienne, mais qu’elles échouent à exploiter à d’autres fins plus poussées d’analyse, de relations commerciales ou encore de monétisation.

À noter que l’expression « Dark Data » est utilisée dans deux cas différents :

  • Le premier pour désigner une quantité de données récoltées par une entreprise et absente de son système d’information, donc inexploitable. C’est le sujet de cet article.
  • Parfois, il est aussi possible d’entendre cette expression pour dénoncer un vol et la diffusion sur le « Dark Net » des données appartenant à une entreprise.

Quels sont les impacts du Dark Data ?

Nous pouvons citer deux principaux risques.

Le premier est que ces données peuvent ne pas être protégées car non classées dans votre système d’information. Ainsi, elles sont passées à travers vos processus de sécurisation et deviennent vulnérables face aux attaques des cybercriminels. La présence de Dark Data constitue donc un risque pour votre entreprise puisqu’elle ne vous permet pas de protéger les données de vos clients et, par conséquent, de vous assurer d’être conforme au RGPD.

Par exemple, si l’un de vos clients souhaite exercer son droit à l’oubli (RGPD), vous serez dans l’incapacité d’identifier toutes les données que vous détenez à son sujet dans votre système d’information et donc de les supprimer.

Le second est tout simplement que les données qui ne sont pas identifiées, ni classées, ne peuvent pas être exploitées pour développer votre business. La Dark Data, cette masse de données recueillie auprès de vos clients, est absente de votre système d’information, et donc, vous ne l’exploitez pas.

Vous qui mettez tous les moyens en œuvre pour récolter des informations qualitatives sur vos prospects et clients afin de personnaliser vos messages commerciaux et vos actions de nurturing. C’est dommage, non ?

Ne vous inquiétez pas, vous êtes loin d’être seul ! L’intégrité des données et leur centralisation sont des préoccupations qui ne touchent pas seulement les data managers.

Contre la Dark Data, prenez soin de vos données

Pour commencer, vous imaginez bien que la source du Dark Data réside dans la négligence des données récoltées et stockées sur vos serveurs. Et malgré les idées reçues, si vous utilisez un service de Cloud, votre prestataire n’est pas forcément en charge de protéger vos données !

Selon le rapport « Truth in Cloud » publié par Véritas, plus de 8 entreprises sur 10 utilisant des services de Cloud pensent que la responsabilité de protéger leurs données revient au prestataire en question. Attention, l’organisme prévient qu’il est important de relire vos contrats, car ce n’est pas souvent le cas !

Il n’y a alors qu’un seul mot d’ordre : RIGUEUR. Soyez rigoureux dans votre processus de traitement des données, et cela va de la collecte à la suppression de vos données.

Pour que vous puissiez plus facilement visualiser les zones de risque et les étapes du processus à améliorer, n’hésitez pas à dessiner le parcours de la donnée au sein de votre entreprise ! Nous vous proposons une trame qui peut servir de base à la modélisation du parcours de vos données ci-dessous :

Dark-Data-optimiser-donnees
L’enjeu est de modéliser ce parcours et d’identifier les acteurs, applicatifs qui interagissent avec vos données et de déterminer les finalités de vos traitements. Ainsi, vous pouvez avoir une vision 360° de l’exploitation de la donnée dans votre entreprise et répondre aux questions suivantes :

  • Les points d’entrée de la collecte des données sont-ils tous identifiés ?
  • Les serveurs de stockage sont-ils sûrs ? Les données sont-elles susceptibles d’être stockées sur un Cloud public ?
  • Les données sont-elles suffisamment sécurisées ?
  • Toutes les données utiles sont-elles stockées ? Certaines données stockées sont-elles inutiles pour notre business ? Les données inutiles sont-elles détruites ?
  • Les utilisateurs qui exploitent les données sont-ils satisfaits ? Disposent-ils de tous les applicatifs et données nécessaires pour dépasser leurs objectifs commerciaux ?
  • Les données sont-elles partagées dans des systèmes d’information ou des applications externes ? Si oui, dans quelles mesures ? Pour quelles finalités ?
  • Comment mes données sont-elles supprimées ? Par qui ? Pourquoi ? Comment ?

Ce questionnement est essentiel pour limiter, voire même éliminer, la Dark Data mais aussi pour améliorer votre politique de données afin de répondre au mieux à vos enjeux business.

Prêter attention à vos données et faire de l’amélioration continue de vos processus relatifs à celles-ci sont des facteurs de succès. Il est évident que le parcours de la donnée doit être partagé avec les acteurs clés de votre entité afin d’impliquer toutes les parties prenantes. N’oubliez pas, les données sont une mine d’or qui peuvent largement contribuer à votre performance commerciale !

Une fois que vous avez modélisé ce parcours, sachez qu’il existe des outils sur lesquels vous pouvez vous appuyer pour lutter contre la Dark Data.

La DMP, votre alliée contre la Dark Data !

Comme tout bon marketer, vous connaissez évidemment les solutions de DMP (Data Management Platform) ! Cet outil, définitivement orienté business, peut venir en soutien de la stratégie Data globale de votre entreprise.

En quelques mots, une DMP permet d’unifier, de centraliser et de traiter les données collectées auprès de vos prospects et clients, et cela, peu importe le point d’entrée (données online et offline). Grâce à cet outil, toutes vos données sont captées et traitées à un seul et même endroit, avant d’être redirigées dans vos différentes applications. Difficile de ne pas voir les nombreux avantages offerts par cette solution, n’est-ce pas ?

Dark-Data-DMP
Si vous voulez en savoir plus sur ce qu’est une DMP, nous vous expliquons tout dans cet article !

La centralisation du traitement des données en un seul endroit, fait de la DMP une solution idéale pour limiter la Dark Data car, en outre, elle facilite la sécurisation de celles-ci.

En effet, toutes les données qui passent par une solution de DMP sont uniformisées de la même manière afin qu’elles soient exploitables par l’ensemble de vos applications, et finalement par vous. Pour ce qui est de l’uniformisation de vos données, choisissez un langage qui sera compréhensible par l’ensemble de vos applications et qui servira vos objectifs commerciaux. La segmentation, se doit d’être cohérente avec votre stratégie marketing et digitale.

À noter que la mise en place d’une solution de DMP est un projet qui nécessite l’implication de tous les acteurs de l’entreprise afin d’en maximiser les apports !

Sachez enfin que plus vous êtes attentif au parcours de la donnée et plus il sera facile pour vous de limiter la Dark Data et d’améliorer continuellement votre performance commerciale !

Si vous souhaitez en savoir plus sur le traitement des données relatif à la DMP et le respect de la vie privée, consultez notre e-book dédié à ce sujet !

qualifio

Qu’est-ce que Qualifio ?

Qualifio est la plateforme de référence dans le marketing interactif et la collecte de données. Elle vous permet de créer et de publier facilement des contenus viraux (quiz, jeux-concours, enquêtes et 50+ autres formats) sur tous vos canaux.En savoir plus